• osteopathebousson

L'apprentissage de la continence chez nos bambins

Après les questions sur l'alimentation et le sommeil des bébés, le sujet de conversation préféré des jeunes parents est l'apprentissage de la "propreté".

Quelle méthode utiliser, à quel âge commencer, quand cela devient-il problématique?

Voici donc un petit récapitulatif sur la physiologie de la continence et sur comment l'appliquer pour aider au mieux nos bambins dans cette acquisition.





1) Comment fonctionne le contrôle sphinctérien de l'adulte?


Pour bien comprendre la différence entre un bébé, un bambin et un adulte, il faut comprendre comment notre système nerveux fonctionne afin de nous permettre d'aller aux toilettes.


  • La miction:


La vessie est un muscle creux et lisse - cela signifie que son contrôle est involontaire, à l'inverse des muscles striés comme votre biceps que vous pouvez contracter volontairement - qui se remplit d'urine provenant des reins via les uretères.

Lorsque la vessie se remplit, elle s'étire et cela stimule des récepteurs se trouvant dans sa paroi. Ces récepteurs envoient un message à la moelle épinière. Ce qui va induire la contraction de la vessie et l'ouverture du premier sphincter urétral (l'interne).

Un contrôle volontaire partant du cerveau va induire le relâchement du sphincter urétral externe et l'urine va pouvoir s'écouler hors de la vessie.



  • La défécation:

Lorsque la matière fécale arrive dans le rectum, sa distension induit une contraction réflexe de ce dernier, un relâchement du sphincter anal interne lisse et une contraction du sphincter anal externe strié. Le contrôle volontaire partant du cerveau va induire un relâchement du sphincter anal externe et la sortie des selles.


2) Comment fonctionne le contrôle sphinctérien du bébé?

  • La miction:

Chez le nouveau né, cette coordination réflexe vésico-sphinctérienne extiste déjà. La vessie se vide lorsqu'elle se remplit d'urine en se contractant et en relâchant le sphincter interne et externe. Ce réflexe est dit hyperactif et immature. Cela signifie que le nouveau né fera pipi dès que sa vessie se remplira, si on le touche au niveau abdominal ou au niveau lombaire.

L'autre différence notable entre un bébé et un adulte est que le câblage entre le cerveau du bébé et sa vessie n'est pas encore mature. C'est pour cela qu'il ne peut PAS contrôler son sphincter externe et se retenir de faire pipi.

Le réflexe du contrôle sphinctérien ainsi que le câblage entre le cerveau de l'enfant et sa vessie seront matures en MOYENNE au environ de ses 18 mois. Cette maturation ne peut-être accélérée et sera variable d'un enfant à l'autre.


  • La défécation:

Jusqu'au 6ème mois, la défécation dépend du réflexe gastrocolique (bébé mange - bébé fait caca).

Après le 6ème mois, le procédé de distention rectale induira la défécation comme chez l'adulte. Comme pour la miction, le câblage entre le cerveau et le sphincter externe strié de l'anus ne sera mature en MOYENNE qu'aux environs des 24 mois de l'enfant. Il sera alors capable de se retenir d'aller à selle. Cette maturation ne peut-être accélérée et sera variable d'un enfant à l'autre.


==> Pour résumer, la continence est une acquisition au même titre que la marche ou la parole. Comme pour chaque acquisition, si le système neurologique de votre enfant n'est pas prêt, il ne l'est pas! Il serait ridicule de demander à un enfant de 3 mois de marcher, il l'est tout autant d'imposer la "propreté" à un enfant qui ne possède pas encore un sytème neurologique suffisamment mature pour contrôler ses sphincters.




3) Quelle méthode d'apprentissage utiliser?


Aucune!

Au regard de ce que vous avez lu précédemment, vous comprenez bien que les méthodes d'apprentissage sont néfastes pour votre enfant.

Dans le meilleur des cas, vous aurez de la chance et tomberez dans la période propice à cette acquisition dans le pire des cas, vous forcerez votre enfant à réaliser une action qu'il n'est pas capable de faire avec toute la frustration et les blocages que cela pourra entrainer par la suite.


4) Mais alors, comment procéder et quand reconnaitre que son enfant est prêt?


  • Les signaux:

D'un point de vue physiologique, la maturation du système nerveux de la continence coïncide au moment où:

- votre enfant sait monter et descendre un escalier seul,

- il sait courir et essaye de sauter,

- il sait se mettre accroupi et se relever seul,

- il s'exprime en "moi je",

- il sait se déshabiller en partie seul (baisser son pantalon par exemple),

- il exprime lorsqu'il vient de faire ses besoins dans sa couche ou juste avant de les faire,

- il se débat et exprime sa volonté de ne pas porter de couches,

- ses couches restent sèches plusieurs heures d'affilée.



Ces signaux apparaissent bien souvent aux alentours de 18-24 mois. Si vous n'y prêtez pas attention et que vous passez à côté, cela pourra ralentir cette acquisition, voir entrainer des comportements problématiques tels que des blocages chez votre enfant. Nous appelons cela la période sensible à la continence.


  • Comment accompagner votre enfant:

Afin d'accompagner au mieux votre enfant dans cette nouvelle acquisition, voici ce qu'il est recommandé de faire:


- Aux alentours de ses 18 mois procurez vous un petit pot et/ou un réhausseur pour les toilettes afin qu'il se familiarise avec l'objet.

- Verbalisez vos propres besoins et emmener votre enfant avec vous aux toilettes, expliquez lui ce que vous y faites et comment il pourrait vous imiter. Le cerveau de l'enfant possède des neurones miroirs qui l'aident à reproduire ce qu'il voit, servez-vous en!

- Si votre enfant se débat lorsque vous le changez ou s'il exprime clairement son refus de porter des couches, profitez en pour lui proposer de rester nu afin de faire ses besoins sur son petit pot.

- Armez vous de patience, d'un seau et d'une bonne machine à laver! Au même titre qu'un enfant qui acquière la marche chutera de nombreuse fois avant d'y arriver sans accroche, il en est de même pour un enfant qui acquière la continence, il y aura des accidents! Cela fait partie du processus. Mais attention, au même titre que vous ne punirez pas votre enfant qui chute en apprenant la marche, ne punissez pas votre enfant s'il a un accident. Cela pourrait induire des blocages psychologiques qui seront bien plus difficiles à désamorcer que de nettoyer un pipi sur un pantalon!


5) Quand cela devient-il problématique?




Si malgré tout ce qui a été tenté, rien ne fonctionne, il faut éliminer certaines pathologies:

- les anomalies urologies,

- les syndromes polyuriques avec diurèse osmotique (diabète),

- une vessie neurologique,

- un blocage psychologique,

- une mauvaise coordination entre relâcher et pousser au niveau sphinctérien.


Il faudra alors vous rendre chez le médecin de votre enfant, en discuter avec lui et éventuellement faire des tests médicaux supplémentaires pour mettre un traitement en place.


6) Conclusion:


Un enfant sera continent s'il est neurologiquement prêt, réceptif et intéressé et que son entourage l'est également.

L'acquisition de la continence n'est pas un défi et il faut oublier l'idée de performance! Ce n'est en rien un critère d'intelligence ou de réussite dans la vie, chaque enfant à son propre rythme et il faut le respecter tout en l'accompagnant.

124 views0 comments